• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube

Women in Games : favoriser la mixité dans l’industrie du jeu vidéo

Mis à jour : mars 18

[Extrait du magazine Femmes ici et ailleurs #35] Texte de Manon Boquen


Depuis deux ans, Women in Games se bat pour donner une plus grande place aux femmes dans l’industrie du jeu vidéo. L’association a aussi lancé un incubateur qui aide des joueuses à atteindre le niveau professionnel.

Jeune industrie ne signifie pas progressiste... Si les femmes représentent près de la moitié des joueuses, elles restent très minoritaires dans les studios de développement et plus encore dans les compétitions d’e-sport. D’où la création de Women in Games, il y a deux ans, dont l’ambition est claire : “doubler le nombre de femmes dans l’industrie du jeu vidéo d’ici 2027”, indique Mylène Lourdel, trésorière et responsable de la communication de l’association. À l’origine de sa création : deux professionnelles du secteur, Audrey Leprince, présidente du studio indépendant The Game Bakers, et Julie Chalmette, directrice générale de Bethesda France et présidente du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs. Lors d’une remise de prix, elles s’étaient retrouvées les deux seules femmes à monter sur scène. Signe que l’initiative était attendue, depuis septembre 2017, 1 400 bénévoles, femmes et hommes, ont déjà rejoint ses rangs.


Visibilité, mixité, créativité !

Women in Games cherche en premier lieu à donner plus de visibilité aux femmes déjà présentes dans le secteur. Elle diffuse ainsi une liste d’expertes pouvant intervenir dans des conférences ou des tables rondes afin qu’elles mettent en avant leurs compétences. L’association propose aussi des formations à la prise de parole en public et des ateliers avec de grands studios comme Ubisoft.



🤝 Les membres du Club Femmes ici et ailleurs ont eu la chance d'échanger avec la journaliste Manon Boquen. Ça vous tente ?

#WomeninGames #Jeuvideo #Joueuse #MyleneLourdel #AudreyLeprince #JulieChalmette #ManonBoquen #Femmesicietailleurs