Silvia Gollini Daum, créatrice de rêves

Au sein du Club Femmes ici et ailleurs, nous avons la chance de compter des personnalités exceptionnelles, agissant dans des domaines très divers, en France et bien au-delà de nos frontières. Chaque semaine, la rédaction du magazine met en lumière une d'entre elles.


Cette semaine, nous vous présentons Silvia Gollini Daum qui, à l'aide de la fondation Bet She Can, permet aux filles de découvrir des filières techniques et brise ainsi les stéréotypes de genre.


Propos recueillis par Louise Hiernaux, journaliste, Femmes ici et ailleurs.


Pourriez-vous nous parler de votre parcours et des raisons qui vous ont amenée à rejoindre Bet She Can ?

Silvia Gollini Daum (à gauche) et Marie-Madeleine Gianni

J'ai vécu en Italie jusqu'en 2004. J'ai un Bac +5 en économie. Puis, j'ai fait un master en Ressources Humaines. Peu à peu, j'ai approché le thème de la diversité et réalisé un des premiers projets européens au sein de l'entreprise dans laquelle j'étais. J'ai ensuite rencontré Marie-Madeleine Gianni, la présidente et fondatrice de Bet She Can. Depuis 2015, cette fondation aide les filles de huit à douze ans à découvrir les domaines de la technologie, domotique, informatique etc. J'ai tout de suite accroché à cette la mission qui consiste à briser les stéréotypes de genre. La fondatrice a décidé de déménager au Canada l'an dernier. Elle m'a alors confié la direction de Bet She Can en Italie et en France. Car, depuis six mois, nous sommes en train de construire un nouveau réseau français.


Concrètement, comment se déroule l'accompagnement au sein de Bet She Can ?

Bet She Can regroupe un réseau d'acteurs et d'actrices dédié à développer des projets pour les filles. Tout démarre avec une entreprise qui réalise une levée de fonds qui permet à cette expérience de se réaliser. Nous contactons ensuite une école primaire et un lycée technique. Car, dans ce type de lycée, il y a surtout des garçons qui s'intéressent à des matières mathématiques et techniques. Nous activons aussi des associations qui s'occupent de la partie pédagogique. Les lycéen·ne·s font par exemple le design d'une station électrique à contrôle numérique, d'une maison avec des accessoires domotiques etc. Ils et elles sont accompagné·e·s par les ingénieur·e·s de l'entreprise. Et ensuite, les lycéen·ne·s réalisent le projet avec les filles de l'école primaire au travers de plusieurs rencontres, sur six à neuf mois. L'impact pour les filles est la découverte de talents dans des domaines techniques. Et, leurs enseignant·e·s cassent leurs préjugés selon lesquelles les filles sont destinées aux lettres et les garçons aux maths. Une fois que nous avons formé tout ce réseau d'acteurs et d'actrices, notre projet reste sur le territoire, entre les mains de l'association qui nous a accompagné.


Quel projet vous a le plus marqué ?

Récemment, nous avons réalisé un projet très touchant avec une entreprise qui produit des respirateurs pour la crise du Covid. Cette entreprise était en première ligne et sa responsable me disait : Aujourd’hui tous les respirateurs ce sont autant de vies sauvées. Nous avons inventé un livre avec une dessinatrice pour promouvoir l’inclusivité en entreprise. Nous avons représenté des rôles modèles féminins en train de travailler sur des respirateurs, du design, de la production. L'idée est de le diffuser dans les écoles pour donner envie à la jeune génération de faire des choix différents. A l'issue des ces expériences, l'une des filles a dévoilé: Avant je voulais être maîtresse d'école, et maintenant, je veux être astronaute ou programmatrice !


Pourquoi avoir intégré le Club Femmes ici et ailleurs ?

J'ai contacté Corine Hirsch (ambassadrice Femmes ici et ailleurs) pour lui parler du lancement de Bet She Can en France. J'avais vu son engagement au Club et je trouvais la revue très belle. Elle est d'ailleurs de mieux en mieux réalisée. Son graphisme est attrayant et les articles sont intéressants. C'est super d'entendre toutes ces histoires de femmes !

Ce blog collaboratif est une plate-forme réservée aux membres du Club Femmes ici et ailleurs. Chacun·e a la possibilité de partager dans cet espace ses témoignages, autour de femmes ou d'événements l'ayant particulièrement inspiré·e.

Pour participer, n'hésitez pas à nous envoyer vos productions (écrites ou vidéo) à l'adresse rencontres@editions-8mars.com


Vous souhaitez rejoindre le Club Femmes ici et ailleurs ? C'est par ici que ça se passe !



#ClubFIA #SilviaGolliniDaum #Directrice #Fondation #BetSheCan #Accompagnement #Filles #Technique #Italie #France

logo accueil fia femmes ici et ailleurs blog media club reseau social women france exclusif agenda evenements contenus
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube