• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube

Les Dick, Kerr Ladies : premières footballeuses stars

Mis à jour : 17 nov 2019

En 1917, en Angleterre, naît un club de pionnières qui s’imposent sur le terrain et donnent une visibilité sans précédent à leur sport : les Dick, Kerr Ladies.


Alors en pleine Première Guerre mondiale, les femmes remplacent massivement les hommes au travail, particulièrement dans les usines d’armement. C’est ici qu’elles s’approprient des loisirs considérés comme masculins, dont le football. D'abord pratiqué comme loisir lors des pauses, ce sport est rapidement encouragé par le gouvernement pour la santé et le moral des travailleuses. Le football devient alors le sport incontournable des « Munitionnettes » : la plupart des usines d’armement anglaises ont leur équipe !


L’ascension de celle de l’usine Dick, Kerr & Co Ltd, à Preston, débute par une victoire contre l’équipe masculine, chose impensable à l’époque (et sans doute encore aujourd'hui !).


Les Dick, Kerr Ladies surclassent rapidement toutes les autres équipes, attirent des milliers de spectateurs et spectatrices, et rapportent de l’argent lors de matchs de charité. Le président de l’association paie même les joueuses 10 shillings par match.

En 1920, ce sont elles qui disputent le premier match international contre les Françaises du club de Paris. Le match d’ouverture est vu par 25 000 spectateurs et spectatrices. Un record !


Mais en 1921, la Fédération anglaise interdit la pratique du football par des femmes sur ses terrains. La raison ? Leur essor est tel qu’elles feraient de l’ombre au football masculin, jugé plus rentable. Cela n’arrête pas les Dick, Kerr Ladies qui continuent à jouer sur des terrains plus modestes, et rencontrent des équipes au Canada et aux États-Unis notamment. Le club est dissout pourtant en 1965, à cause du manque de joueuses. Mais la victoire de l’Angleterre lors de la Coupe du Monde masculine de 1966 crée un nouvel engouement et voit le nombre de licenciées augmenter, de nouveaux clubs se former, insufflant une dynamique qui se poursuit aujourd'hui.

Pour en savoir plus sur cette équipe et ces femmes hors du commun, rendez-vous sur le site de leur biographe officielle, Gail Newsham : http://dickkerrladies.com/index.htm


Maélys Sourt


Ce blog est réalisé par l'équipe du Club Femmes ici et ailleurs, qui met en lumière ce que sont et font les femmes. Pour en savoir plus, c'est par ici.


#Sport #Histoire #RoyaumeUni