Joyeux 2020 !

Mis à jour : févr. 25

BONNE ANNÉE MESDAMES ET MESDAMES ! Bon ok, messieurs aussi. Ça y est, nous y voilà, les deux pieds en 2020. Le chiffre semble futuriste, il va falloir s’y faire. Je vous souhaite de manger à gorge déployée et de rire à votre faim. Et inversement proportionnel ou égal. À l’occasion de l’enterrement de 2019, je me plie à l’une des traditions de cette période. Et je ne parle pas de la gastro post-Noël, qu’il aurait été bien malvenu de partager avec vous. Il est l’heure de faire ma liste de bonnes résolutions. Et loin de moi l’idée d’entamer une cure de jus détoxifiants ou de me mettre à la course à pied. Car je n’aime ni transpirer ni avoir la diarrhée, figurez-vous. Voici plutôt les mantras qui vont guider mes douze prochains mois :


- Le foot féminin tu regarderas. Pour la première fois de ma vie, l’année dernière, j’ai bu des coups dans des bars en gueulant sur l’arbitre. J’ai donc rencontré la version beauf de moi – enchantée – qui, visiblement, ne demandait qu’à s’épanouir au grand jour. Depuis, il m’arrive d’avoir des envies de pétanque inopinées. Mais j’ai surtout découvert Megan Rapinoe et toutes les autres, tellement inspirantes qu’elles me réconcilieraient presque avec la transpiration.


- En manif tu iras. La marche du 25 novembre contre les violences faites aux femmes a été historique et, pour la deuxième année de suite, quel plaisir de brailler avec les potes. En plus de me prendre une bonne grosse claque de sororité en pleine face, j’ai adoré lire les slogans de génie. Mes pref’ de 2019 :


Source : Twitter


- Les discussions sur les régimes tu fuiras. Et on dirait que c’est le sujet préféré de tout le monde après les fêtes. Je répète une nouvelle fois pour les retardataires du fond : notre valeur en tant qu’être humain n’est pas calculée par une balance. Vous me le copierez cent fois pour que ça rentre.


- En la nouvelle génération, tes espoirs tu porteras. Avec Femmes ici et ailleurs, j’ai la chance d’aller parfois discuter avec des collégien·ne·s et lycéen·ne·s sur les questions d’égalité. Et contrairement aux dires de certain·e·s boomers, quel kiff de voir à quel point elles et ils sont sensibilisé·e·s aux droits des femmes et avides d’égalité. Si la planète et ma dentition tiennent le coup, j’ai trop hâte d’être en 2060 pour voir ce que vous allez faire de cette société, les jeunes. Vive vous !


- Les Miss France plus jamais tu ne regarderas. Car oui, j’ai regardé cette année, mais j’ai un alibi : j’étais prise en otage dans ma belle-famille. Je le jure, je n’ai regardé que d’un œil. Mais même cette demi-vision m’a convaincue qu’il n’y avait pas plus ringard et sexiste. Hop, à la poubelle en 2020.


- Des relous, on se passera. En 2019, on a bien trop entendu qu’« on ne peut plus rien dire » de la part de vieux hommes qu’on voit pourtant tellement à la télé que j’ai l’impression de les connaître mieux que ma mère. Donc allez à 3, on ne consacre plus une minute aux sexistes, homophobes et autres racistes. 1, 2, 3.


Et surtout, je compte bien continuer de râler sur le blog Femmes ici et ailleurs. Vous, vous changez quoi pour 2020 ?


Aude

#LeBilletdAude #Humour

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube