Hind Ayadi

Créatrice d’avenir


[Extrait du magazine Femmes ici et ailleurs #37] Texte de Louise Pluyaud - collectif Focus


Avec son association Espoir & Création, la décoratrice Hind Ayadi donne des couleurs au quotidien des habitant·e·s de Garges-lès-Gonesse. À l’initiative du Garges Clean Challenge, elle a mis les jeunes, qui sombraient dans de violentes rixes entre quartiers, au défi de faire briller leur cité.



Si le vert évoque l’écologie, il symbolise aussi l’espoir. Une couleur qu’a donnée Hind Ayadi à son quartier de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), dans la banlieue nord de Paris.

Dès l’enfance, elle apprend que chez les Ayadi, rien ne se perd, rien ne se crée,tout se transforme. Donner une nouvelle jeunesse à des objets de récupération est le but aujourd'hui de l’un des ateliers proposés par son association,Espoir & Création, fondée en 2008. Sa mission : apporter l’art, le design et la déco dans les quartiers populaires et prioritaires, résume cette brune énergique de quarante ans au franc-parler. Décoratrice reconnue d’hôtels, restaurants, riads marocains,travaillant pour la publicité et le cinéma, Hind Ayadi était souvent sollicitée par les habitant·e·s de son quartier qui lui demandaient conseils et astuces pour leurs intérieurs. Elle le revendique : Ici, les gens n’ont pas d’argent, mais ils ont droit eux aussi à la beauté.Dans le local de son association, situé au pied d’une barre d’immeubles près d’un jardin partagé, des enfants, des retraité·e·s, des pères et mères seul·e·s viennent exprimer leur créativité, et surtout ce qu’elles et ils ont sur le cœur, ajoute Hind Ayadi. Suivant l’exemple de son père, un ancien champion d’arts martiaux devenu médiateur respecté dans la cité, elle leur prête l’oreille. Des mamans fondent en larmes une fois franchi le pas de la porte. Après avoir tout tenté,elles mettent leurs espoirs en moi pour sauver leurs gamin·e·s.


À la une pour la bonne cause

Début 2019, Garges-lès-Gonesse fait parler d’elle pour une nouvelle série d’affrontements à l’arme blanche entre jeunes. Soutenue par des grands frères du quartier, Hind Ayadi réagit et lance au début du mois d'août 2019 le Garges Clean Challenge avec le hashtag #MaCitéVaBriller, en détournant les codes des défis que les ados se lancent sur Snapchat pour les attirer. L’objectif : réunir des jeunes de quartiers rivaux pour nettoyer ensemble leurs lieux de vie et amorcer ainsi un dialogue. Beaucoup d’ha-bitant·e·s n’y croyaient pas, trop risqué. Jusqu’au jour où, parleur fenêtre, ils m’ont vue arriver, entourée de plusieurs mecs équipés de pinces pour débarrasser les rues, les squares, etc., d’ordures en tout genre, raconte Hind Ayadi. Durant tout l'été et les mois suivants, plusieurs reportages sont consacrés à ce défi écolo des cités qui fait le buzz. D’habitude, les médias parlent des jeunes des cités dans la rubrique des faits divers. Se retrouver en une des journaux français et étrangers,comme le Guardian et le New York Times, sous un angle positif,leur a fait prendre conscience de leur potentiel à devenir acteurs et actrices de leur environnement.


Une rencontre à découvrir en intégralité dans le magazine Femmes ici et ailleurs. Pour en savoir plus,c'est par ici.


#HindAyadi #CleanChallenge #Ecologie #GargelesGonesse #LePortrait #Femmesicietailleurs

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube