Gabrielle avec deux ailes


Au sein du Club Femmes ici et ailleurs, nous avons la chance de compter des personnalités exceptionnelles, agissant dans des domaines très divers, en France et bien au-delà de nos frontières. Chaque semaine, la rédaction du magazine met en lumière une d'entre elles.

Cette semaine, nous vous présentons Florence Taillefer, souvent surnommée Gabrielle avec deux ailes.

Propos recueillis par Emma Ducassou-Pehau, journaliste, Femmes ici et ailleurs

Pouvez-vous nous retracer votre parcours personnel et professionnel ?

J’ai fait mes études à Paris, où je suis devenue responsable de la communication des chaînes thématiques de M6, notamment Téva. Cette chaîne en particulier était novatrice à l’époque. Sans être féministe, il était tout de même question de montrer les femmes dans toute leur splendeur et leur créativité. Je suis restée une dizaine d’années dans la capitale avant de suivre mon mari à Rodez dans l’Aveyron. J'ai été recrutée comme chargée de communication du Musée d’archéologie, Fenaille à Rodez.

Après deux ans je suis devenue directrice culturelle de l'amphithéâtre, que je couple aujourd’hui avec la direction de l’office de tourisme de Rodez. A côté de ce travail, j’ai créé en 2018 un premier podcast et blog de voyage « Gabrielle avec deux ailes ». Un second podcast est en cours de production, qui propose des témoignages de femmes uniquement, qui partagent leur passion, leur métier, leur projet en lien avec d'autres femmes.

Pourquoi avez-vous commencé à écrire ?

En 2006, ma vie a basculé. Mon mari a eu un accident et est devenu tétraplégique. Ça a été une période très douloureuse. J'étais à un stade d'épuisement proche du burn-out. C’est écrire qui m’a donné le courage d’avancer. J’avais besoin d’échapper à mon quotidien basé sur l’urgence et donner une nouvelle couleur à ma vie. J’ai écrit, pendant mes longues nuits d’insomnie, l’histoire d’une femme qui porte le nom de Gabrielle, le même nom que ma grand-mère. Je raconte l’histoire d’une femme que je souhaite devenir, qui malgré le handicap de son mari, s’émancipe d’une situation maritale qui ne la rend plus heureuse. Il y a tellement de culpabilité à quitter un homme en fauteuil alors que, finalement, nous restions un couple. J’ai mis des années avant de prendre mon envol, suivant l’exemple de Gabrielle, qui déploie ses ailes. En voyageant, j’ai réalisé que je voulais créer un podcast et un blog de voyage. J’ai alors proposé mon projet de podcast « Gabrielle avec deux ailes » à une radio locale, et quelques mois plus tard je me suis lancée. Je voulais donner d'une forme d'expression qui ressemblait à cette personne qui est une partie de moi, légère : «Gabrielle avec deux ailes».

Comment est venue l’idée de réaliser des portraits de femmes pour votre deuxième podcast ?

Lors de mes voyages, j’ai fait la rencontre de deux femmes pour mon premier podcast de voyage. Sonia Privat, une globe-trotteuse dans toute sa splendeur, et une photographe venant de Colombie. J’ai réalisé que ce qui m’intéressait, ce sont les femmes. Leur parcours plus que la destination dont elles me parlent. J’ai envie de montrer le témoignage de quelque chose qui est de l'ordre de la personnalité, de l’intime. Toutes ces femmes invisibles, transparentes qui ont un quotidien un peu anodin mais qui font des choses d'extraordinaires. C’est comme ça qu’est né mon second podcast "Portraits d'ici et d'ailleurs". Je veux faire le portrait des femmes singulières et ordinaires.

Comment est-ce que vous avez connu le Club Femmes ici et ailleurs ?

Au départ, mon second podcast s'appelait "Femmes d'ici et d'ailleurs". Au moment de faire mon dépôt de marque je me renseigne sur internet, et je découvre le blog. Je trouve le concept fabuleux. Je contacte la rédaction pour leur parler de mon podcast du même nom. Après mure réflexion, je reprends mon nom de plume « Gabrielle avec deux ailes » comme titre et en sous-titre : « Portraits d'ici et d'ailleurs ». Le club m’a donné l’opportunité de partager mon projet.

Ce blog collaboratif est une plate-forme réservée aux membres du Club Femmes ici et ailleurs. Chacun·e a la possibilité de partager dans cet espace ses témoignages, autour de femmes ou d'événements l'ayant particulièrement inspiré·e.

Pour participer, n'hésitez pas à nous envoyer vos productions (écrites ou vidéo) à l'adresse rencontres@editions-8mars.com

Vous souhaitez rejoindre le Club Femmes ici et ailleurs ? C'est par ici que ça se passe !

#Gabrielleavecdeuxailes #Ellessontleclub #ClubFIA #Membre

logo accueil fia femmes ici et ailleurs blog media club reseau social women france exclusif agenda evenements contenus
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube