• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube

Eric Manvieu Marie

Mis à jour : 17 nov 2019

Au sein du Club Femmes ici et ailleurs, nous avons la chance de compter des personnalités exceptionnelles, agissant dans des domaines très divers, en France et bien au-delà de nos frontières. Chaque vendredi, la rédaction du magazine met en lumière une d'entre elles.


Cette semaine, Eric Manvieu Marie, gynécologue-obstétricien à Angers, nous explique son parcours professionnel et les nombreuses actions qu'il a menées tout au long de sa vie de médecin.


Propos recueillis par Louise Hiernaux, journaliste, Femmes ici et ailleurs.


Quel a été votre parcours ?

Je suis né et ai entrepris mes études de médecine à Caen. Je me suis toujours intéressé à la vie dans sa globalité. Je me suis dirigé vers la médecine générale avant de me spécialiser dans les maladies infectieuses et la réanimation médicale. Puis, j'ai réalisé que la santé des femmes était le domaine dans lequel je voulais exercer. Je suis fasciné par la médecine de la reproduction. C'est pourquoi je suis devenu gynécologue et andrologue (spécialiste de la santé masculine, Ndlr). Le plus important pour moi est la santé des femmes. Mais, lorsqu'il existe des problèmes de reproduction chez l'homme, je traite aussi ces cas-là. Je m'occupe des femmes de 2 à 92 ans. Je traite aussi bien la reproduction que la ménopause. Selon moi, l'aspect primordial de cette profession est la qualité dans la prise en charge de la grossesse. La médecine repose sur l'honnêteté intellectuelle, l'information, l'observation et le bon sens.


Pourquoi cet engagement envers la santé des femmes en Afrique plus particulièrement ?

J'ai notamment vécu en Tunisie et travaillé dans vingt-six pays d'Afrique. J'étais praticien hospitalier à temps plein mais profitais de ces temps de vacances pour voyager et soigner à travers le monde. Je suis allé dans des endroits qu'on surnomme des “usines à bébés”. Au Mali, j'ai donc monté des radios libres, éducatives, de soin. J'ai aussi participé à la création de deux hôpitaux là-bas. Mais aussi une maternité sur l'eau, à Ganvié, au Bénin. Lorsque je suis parti comme biologiste en Irak, j'ai aussi monté le plus grand centre de PMA : un premier de 2000 ponctions à Bagdad et un second de 1000 à Mossoul. Chaque consultation est un enrichissement personnel. J'ai vécu tellement de choses fortes là-bas. Même si je suis retraité depuis deux ans, la passion du métier m'anime toujours. Je continue à énormément circuler et à accompagner ponctuellement des généralistes et/ou des spécialistes.


Ce blog collaboratif est une plate-forme réservée aux membres du Club Femmes ici et ailleurs. Chacun·e a la possibilité de partager dans cet espace ses témoignages, autour de femmes ou d'événements l'ayant particulièrement inspiré·e.


Pour participer, n'hésitez pas à nous envoyer vos productions (écrites ou vidéo) à l'adresse rencontres@editions-8mars.com



Vous souhaitez rejoindre le Club Femmes ici et ailleurs ? C'est par ici que ça se passe !



#ClubFIA #Inspiration #EricManvieuMarie