Elina Dumont, de la rue à la scène

Mis à jour : mars 19

Le parcours d'Elina Dumont donne une véritable leçon de courage et de ténacité. SDF pendant quinze ans, elle s'est battue pour survivre dans la rue. Aujourd'hui, elle raconte son histoire sur les planches des théâtres français et mène le combat pour la dignité des femmes sans-abri.

Laurence Dionigi, membre du Club Femmes ici et ailleurs à Nice, a rencontré cette personnalité hors du commun.


Orpheline à dix ans, Elina Dumont grandit dans une famille d’accueil en Normandie, où elle est victime d’abus sexuels par certains habitants du village. Adolescente, elle est exclue du lycée, fugue à plusieurs reprises et enchaîne les foyers avant d’atterrir à Paris. Elle refuse de mendier et utilise un tas de ruses pour ne pas dormir dans la rue. L'une d'entre elles, consiste à mélanger alcool et prise de comprimés pour s’évanouir et se retrouver quelques jours aux urgences. L’hôpital Saint-Anne la place sous tutelle, jusqu’à ses 21 ans. Durant quinze ans, Elina Dumont vit sans domicile fixe. Elle enchaîne des petits boulots qui ne lui permettent pourtant pas de louer un logement. Elle dort dans des squats, des centres d’accueil d’urgence, des hôtels marchands de sommeil, des boîtes de nuit ou à la belle étoile.


Les femmes dans la rue, en plus du froid et de la faim, c’est l’hygiène et le viol. Elles sont vulnérables et de plus en plus nombreuses. Il y a du progrès grâce aux associations qui existent mais il y a encore trop de femmes qui utilisent des journaux, papier WC ou autres pour pallier aux règles menstruelles.

Elina Dumont doit son salut à Marie Desplechin, une journaliste et écrivaine, qui l’embauche comme baby-sitter. Elle lui dégote une chambre de bonne et l’aide à retrouver confiance en elle. Elina Dumont arrête la drogue et l’alcool, consulte un psychiatre et reprend les études pour devenir assistante sociale. Lors d’un casting, elle est repérée pour jouer un rôle de sans-abri, au théâtre de Chaillot. La pièce, Les Bas-fonds de Maxime Gorki, est jouée pendant un an et demi en France. Elina Dumont décide de devenir comédienne et d’écrire son spectacle. Elle prend des cours de mime et de théâtre. En parallèle, elle crée l’association Cris Éclats pour aider et accompagner les sans-abris. À l'âge de 44 ans, la nouvelle artiste loue son premier appartement, un studio HLM à 500€ / mois. Pour l’obtenir, elle triche sur sa fiche de paie car elle ne gagne pas assez.


Son rêve se réalise enfin. Elina Dumont monte sur les planches pour son one-woman-show, Des quais à la scène. Un journaliste, présent dans la salle de spectacle, publie un article dans Libération. Flammarion la contacte et lui propose d’écrire sa biographie. En 2013, son témoignage Longtemps, j’ai habité dehors est publié.


Pendant la promotion de son livre, elle est invitée à l’émission Les Grandes Gueules sur RMC et depuis, elle y intervient pour dénoncer les combats qui lui tiennent à cœur. Valérie Pécresse, présidente de la Région Île de France, l'a missionnée pour être force de proposition face à la montée des femmes à la rue, avec ou sans enfant. Conviée régulièrement sur les plateaux TV, elle témoigne et lutte pour les plus démuni·e·s.


J’aurais pu faire des enfants pour être prioritaire pour un foyer ou un logement. J’ai préféré avorter deux fois à l’idée que mes enfants puissent vivre la même chose que moi.

🤝 Les membres du Club Femmes ici et ailleurs ont eu la chance d'échanger avec Laurence Dionigi, qui est l'autrice de nombreux articles sur le blog. Ça vous tente ?



Laurence Dionigi est une autrice, conférencière, chroniqueuse et grande voyageuse, ayant collaboré à de nombreux médias de par le monde. Depuis 2013, elle organise la manifestation, Fémin Auteures, à Antibes et anime des cafés littéraires dans la région niçoise. Avec une dizaine d'ouvrages à son actif, elle met lumière la place des femmes dans l'art avec par exemple Les grandes oubliées de l'art.


Pour en savoir plus ?

Babelio


Ce blog collaboratif est une plate-forme réservée aux membres du Club Femmes ici et ailleurs. Chacun·e a la possibilité de partager dans cet espace ses témoignages, autour de femmes ou d'événements l'ayant particulièrement inspiré·e.

Ces contenus n'engagent pas la rédaction.


Pour participer, n'hésitez pas à nous envoyer vos productions (écrites ou vidéo) à l'adresse rencontres@editions-8mars.com


Vous souhaitez rejoindre le Club Femmes ici et ailleurs ? C'est par ici que ça se passe !



#ElinaDumont #SDF #comedienne #LaurenceDionigi

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube