Charlotte Perriand, icône de l'ameublement design

Mis à jour : 6 déc. 2019


Texte de Louise Hiernaux, journaliste, Femmes ici et ailleurs

Vous l'avez découverte dans Femmes ici et ailleurs #30, Charlotte Perriand (1903-1999) est une pionnière de l'architecture et du mobilier. La Fondation Louis Vuitton a décidé de célébrer cette designer de génie, à travers une exposition rétrospective. Jusqu'au 24 février 2020, “Le Monde nouveau de Charlotte Perriand” dévoile 200 œuvres de l'artiste, parmi d'autres comme Pablo Picasso, Joan Miró ou Fernand Léger. Une expérience à ne pas manquer.



Avant-gardiste de l'architecture et du mobilier Ici, on ne brode pas des coussins.”C’est ainsi que la diplômée d’arts décoratifs se fait éconduire en 1927 de l’atelier de Le Corbusier… Celui-ci se rend vite compte de sa bévue et engage Charlotte Perriand, qui révolutionne le Salon d’Automne cette année-là avec le mobilier en métal de son Bar sous le toit. La jeune associée co-crée la fameuse chaise longue B 306, puis réalise l’essentiel de l’étude et des dessins de ce qui deviendra le concept de La Ville radieuse… dont Le Corbusier s’attribue, seul, la paternité. La stylicienne quitte l’atelier en 1937 pour développer son œuvre visionnaire, avant-gardiste et indémodable. Pendant ses presque soixante-dix années d’infatigable créativité, elle est aussi guidée par des engagements sociaux et humanistes. Sa découverte du Japon, où elle vit de 1940 à 1942, renforce ses choix esthétiques et techniques. Allergique aux fioritures, Charlotte Perriand signe des espaces et des meubles fonctionnels, modulaires, qui s’adaptent au nombre d’habitant·e·s et à leurs besoins. Elle utilise des matériaux légers, solides, économiques, pour que ses créations soient accessibles à tou·te·s. Passionnée par la montagne et amoureuse de la nature, l'artiste a signé, entre autres, les premiers bâtiments de Méribel dans les années soixante, puis a piloté la construction de la station des Arcs de 1967 à 1989. À l’âge de quatre-vingt-dix ans, elle réalise sa dernière œuvre, La maison de thé pour l’Unesco. Son credo : “Vivre, c’est faire vivre ce qui est en nous.


La fameuse chaise B 306


Une exposition incontournable Pour la première fois, la Fondation Louis Vuitton dédie l'ensemble des espaces de son musée à une créatrice. Mêlant art, design et architecture, 4.000 m2 sont consacrés à un éventail de ses créations et celles de ses ami·e·s. L'occasion de se plonger dans ses œuvres épurées, qui représentaient une véritable révolution dans l'ameublement et l’amélioration de l'habitat du 20e siècle. Un métier qui, comme aimait le qualifier Charlotte Perriand, avait pour aspiration de “créer non seulement des formes usuelles, mais aussi créer une forme de vie détachée des formules stéréotypées, admises en ces temps. En fait, une vie de liberté.


Pour découvrir ou redécouvrir cette artiste de renom : Fondation Louis Vuitton


Ce blog collaboratif est une plate-forme réservée aux membres du Club Femmes ici et ailleurs. Chacun·e a la possibilité de partager dans cet espace ses témoignages, autour de femmes ou d'événements l'ayant particulièrement inspiré·e. Pour participer, n'hésitez pas à nous envoyer vos productions (écrites ou vidéo) à l'adresse rencontres@editions-8mars.com

Vous souhaitez rejoindre le Club Femmes ici et ailleurs ? C'est par ici que ça se passe !



#Expo #CharlottePerriand #design #FondationLouisVuitton #Paris #Femmesicietailleurs

logo accueil fia femmes ici et ailleurs blog media club reseau social women france exclusif agenda evenements contenus
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube